Vous êtes-vous reconnue dans le profil de la perfectionniste ? Si oui, la suite risque de vous intéresser.

Dans la première partie, on a vu que la perfectionniste était aussi une créatrice.

Lien : Êtes-vous perfectionniste

Le défi

Souvenons-nous que notre « héroïne » est une perfectionniste-créatrice. Son but est de sentir que sa vie a de la valeur. De la valeur pour elle-même mais aussi pour le monde qui l’entoure. Elle veut se démarquer, trouver sa place et exprimer son originalité. Sa plus grande force est son imaginaire créateur mais sa difficulté est que quelque chose, quelque part s’interpose entre sa créativité débordante et sa capacité de la manifester librement!

Une bâtisseuse d’âme

La créatrice est une bâtisseuse d’âme et l’âme qui l’attend dans son atelier est la sienne. Son défi est d’apprivoiser ses forces intérieures, celles-là mêmes qui lui échappent cruellement. Un paradoxe qui la confronte et crée en elle un sentiment de chaos intérieur. Apprivoiser son chaos l’aidera à se mettre à la tâche pour mettre de l’ordre et distinguer ses trésors de ses embuches. Sa route : rapiécer son âme à la main. L’œuvre qui l’attend est de se transformer par elle-même. Son besoin est d’aller à sa propre rencontre pour grandir au sens de recevoir les leçons de ses blessures et apprendre à s’en guérir par elle-même.

Son voyage est intérieur

Créer les conditions de la rencontre avec soi-même est une démarche où nous nous rendons disponible à ce que nous ne connaissons pas encore… Une traversée qui requiert une présence attentive, bienveillante et rend possible le travail de transformation. Se rendre disponible à cet inconnu en soi révèle nos angles morts, certes, mais nous ouvre aussi l’accès à une source opérante, une « matière » vivante et intelligente qui sait ce que l’on a besoin d’apprendre. Cette force intérieure est une clé de transformation.

Unifier le corps, le soi et l’âme

Pour unifier le corps, le soi et l’âme nous avons besoin de créer les conditions de la rencontre avec soi. La première de ces conditions est l’ancrage sensoriel au corps. Être connecté à ses sensations permet d’identifier ses besoins réels. Cette connexion vise à développer une qualité de présence bienveillante pour entrer en empathie avec soi-même. La deuxième condition est le dialogue avec ses sensations et ses images intérieures. L’image de son corps, l’image de soi et de son univers intérieur. Ces images sont des messagères de sens. Parce qu’elles voyagent entre notre inconscient et notre conscient, nos images intérieures portent en elles la part de mystère qui nous habite. Apprendre à lire leur message nous met en lien notre histoire singulière ainsi qu’avec une histoire plus vaste, celle de notre humanité. Aller au fond de soi pour se relier à plus grand que soi…

Vous êtes cette créatrice en manque d’assurance ? Je vous propose trois clés précieuses pour mieux vous connaitre et restaurer la confiance dans votre potentiel de réussite
• Reconnecter à l’intelligence de votre corps
• Renouer en confiance avec votre instinct
• Rapatrier la force créatrice de votre imaginaire

Lien pour l’article : le génie du corps

Mon accompagnement psychocorporel

Je vous accompagne dans la bienveillance, l’ouverture et le plus grand respect de la confidentialité. Un espace ouvert et sécurisant qui favorise le lâcher-prise et l’acceptation. Mon engagement est de vous offrir cet espace, de respecter votre rythme et de vous aider à éclairer votre chemin vers une plus grande connaissance de vous-même et de votre potentiel.

Je vous propose des pratiques corporelles d’introspection et d’explorations créatives pour stimuler votre imaginaire, stimuler l’intelligence de votre corps, et développer vos moyens d’en faire des sources d’apprentissage et de croissance. Une approche à la fois ludique et sérieuse. Ludique par ses chemins de traverse créatifs et sérieuse parce que le but est la transformation par la connaissance de soi.